Objectif Pôle Sud | Jeu des questions-réponses #4
En novembre 2018, Matthieu Tordeur va tenter de skier de la côte du continent Antarctique jusqu’au pôle Sud en solitaire et en autonomie totale.
1234
post-template-default,single,single-post,postid-1234,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,qode-theme-ver-13.6,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive

Jeu des questions-réponses #4

Jeu des questions-réponses #4

Quel sera ton programme quand tu seras au pôle Sud ?
Manger et dormir pour commencer. Puis visiter la base scientifique, faire des films et photos. Enfin j’attendrai un petit avion pour me ramener sur la côte du continent.

Après 45 jours seul et en milieu hostile, quelle est la chose qui te manque le plus ?
La vraie bouffe.

Comment te sens-tu moralement ?
Mes émotions sont un peu à vif, avec des hauts et des bas mais je me sens plutôt bien ! Je reste très concentré sur les prochains jours.

Tu veux déguster quoi quand tu reviens ? Des pâtes pesto brocolis ou te faire une petite partie de jambon ?
Les deux mon Capitaine ! Et on termine par un ananas frais ?

Dans que état général physique êtes-vous ?
Quelques petites gelures sur le visage, un genou fragile et il me semble avoir perdu un peu de masse musculaire mais j’ai encore de l’énergie !

Quelle sera la première pensée en arrivant au bout du monde ?
Je peux répondre dans quelques jours ?

As-tu eu des moments de désespoir ou de découragement pendant l’expédition ?
Bien sûr ! Mais c’est le propre des grandes aventures non ? Je n’ai en revanche jamais eu la tentation d’abandonner (ou pas encore !)

Est-ce qu’il y a un truc qui vous manque et que vous auriez pu facilement emporter ? À part une cuillère en plastique qui bipe quand on la perd, bien sûr.
Haha ! J’aurais dû emporter une troisième paire de chaussettes.

Sera t’il facile de reprendre une vie normale après une telle aventure ?
Oui. J’aime l’aventure, mais j’apprécie aussi beaucoup ma vie de citadin. Et puis l’aventure Objectif Pôle Sud va se poursuivre sous diverses formes.

Comment vas-tu faire le retour ?
En avion ! (Il paraît que c’est plus rapide)

Compte tu un jour y retourner pour chercher ta cuillère en plastique ?
Elle sera malheureusement ensevelie sous la neige. Mais j’ai le sentiment que ça ne sera pas ma première et dernière fois en Antarctique.

Est-ce que tu ne ralentis pas la cadence pour faire durer le plaisir?
Un peu. J’essaye de prendre du temps pour réaliser ce que je suis en train d’accomplir. Mais je suis aussi lent à cause de l’altitude et de la fatigue.

Une fois arrivé au pôle sud, y a t-il une équipe qui va vous y retrouver ? Ou bien devez vous contacter qqn pour pouvoir être pris en charge ?
Pendant l’été austral il y a l’organisation @antarcticlogistics qui est basée au pôle et qui va m’accueillir.

En cas d’accident, en combien de temps peux-tu être secouru ?
Entre quelques heures et plusieurs jours. Cela dépend de la météo et de la possibilité de faire voler un avion.

Comment déterminez-vous votre arrivée? Avec une banderole à franchir ou seul devant votre boussole ? 
Le pôle Sud est matérialisé par un pôle juste derrière la base scientifique Amundsen-Scott.

Que rêvez vous pour votre premier repas de retour à la maison ?
Des crudités, des fruits, un steak tartare et des frites maison.

Le retour à la civilisation, à la foule et la sur- consommation ne sera pas trop difficile?
Non. J’adore les expéditions, mais j’apprécie aussi beaucoup le retour à la maison, il est synonyme pour moi de nouveaux projets.

J’aimerais connaître ton plus gros moment de doute?
L’expédition n’est pas terminée, mais j’ai beaucoup douté de la possibilité d’arriver aussi loin avec les conditions météo très compliquées de décembre.

Quel regard porte tu sur la planète après ton périple ? As)tu ressenti durant ta traversée un bouleversement climatique ?
L’Antarctique est un territoire fascinant de par son immensité. Je n’en ai parcouru qu’un vingtième. Le fort enneigement de décembre était très inhabituel mais je ne suis pas compétent pour l’attribuer oui ou non au changement climatique.

L’immensité et le vide t’ont-ils inspiré des réflexions ?
Oui bien sûr. Et de nouvelles idées. C’est la beauté de l’expédition en solitaire.

Quel est le matériel photo ou vidéo que tu as avec toi?
Un iPhone XS pour les photos, une GoPro Black 7 pour les vidéos.

Feras-tu un film de ce voyage ?
Oui ! Un 52 min pour la télé.

Avez-vous déjà le prochain projet en tête ?
J’ai toujours plein de projets en tête. Mais je reste concentré sur la fin de cette expédition d’abord avant de rêver à autre chose.

1Comment
  • Georges de ataujo
    Posted at 13:35h, 11 janvier Répondre

    Salut Matthieu !! Félicitations pour cette belle aventure !!! Une question !! Quand est-ce que l on bout une pinte pour nous raconter Tes nombreuses anecdotes ??

Post A Comment